Êtes-vous majeur ?

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Are you of age?

Alcohol abuse is dangerous for your health. Consume with moderation.
Fermer
12/06

Notre Top 3 des innovations bière du moment

Le marché de la bière se porte bien. Aussi, de nombreuses innovations fleurissent-elles à tous les étages. Voici notre Top 3, 100% subjectif :

Innovation bière 1 : La glace à la bière.

Elles ont vu le jour durant la Paris Beer Week, du 5 au 10 juin dernier. La Binouze, caviste à bière incontournable à Paris, a eu l’excellente idée de se rapprocher du glacier artisanal Glazed. Résultat ? Des glaces à la bières concoctées avec les bières de la brasserie canadienne Dunham. En s’y penchant d’un peu plus près, on s’est aperçu que d’autres s’étaient déjà penché sur la question. La Laiterie, par exemple, restaurant 1 étoile Michelin à Lille, a déjà proposé un sorbet au Picon, et son émulsion à la bière. Au Vivat Factory (Lille toujours), en 2015, on proposait une glace ou un granité à la fameuse Vivat de l’abbaye du Cateau-Cambrésis. Alors, à quand une bière à l’Humeur du Brasseur ?

Innovation bière 2. Les drêches transformées en biscuits apéro !

D’abord, petit rappel sur ce que sont les drêches : il s’agit des résidus de malt qui ne se sont pas dissout dans l’eau lors de la première étape du brassage (l’empattage, pour les puristes). En gros, des restes de céréales qui, bien souvent, finissent dans la mangeoire d’heureux bovins. Sauf que, n’en déplaise aux vaches, après le pain aux drêches, on commence à voir fleurir des initiatives pour réaliser des biscuits apéritifs aux drêches. A Bruxelles, la société Beer Food propose ainsi des crackers réalisés pour 30% avec ces fameux déchets de malt. Mieux encore, une nutritionniste sollicitée par les porteurs du projet a validé le concept : les biscuits en question seraient riches en fibre, pauvres en sucre et concentrés en protéines te minéraux !

Innovation bière 3. De l’eau usée ou de l’eau de pluie dans la bière !

Préoccupations écologiques oblige, pas mal d’initiatives voient le jour pour utiliser une eau « de seconde main » pour faire la bière. La brasserie californienne Stone Brewing a ainsi brassé une bière à partir d’eaux usées. Produite en collaboration avec l’usine de purification Pure Water, La Full Circle, c’est son nom, s’est avéré être une excellente bière au goût floral et légèrement caramélisée. Dans le même ordre d’idées, la petite brasserie artisanale de Prael a brassé de la bière avec l’eau de pluie récupérée sur le toit de leur fac par plusieurs étudiants. On la trouve aujourd’hui en bouteille, mais aussi en pression dans plusieurs bars d’Amsterdam sous le nom de Code Blond.